Se débarrasser des erreurs dans votre base de données de forage en 25 questions

21 février, 2019 | Blogue

Charlotte Athurion

CHARLOTTE ATHURION, Geo, M.Sc

Géologue

icon linkedin
Christina Thouvenot

CHRISTINA THOUVENOT, ing.jr, M.Sc

Ingénieur junior, géologie

icon linkedin

Le rythme effréné des campagnes d’exploration et les délais très serrés entre la prise de mesures et l’envoi des données aux géologues de ressources sont la cause de multiples erreurs dans les bases de données, entraînant des pertes de temps, d’argent et parfois, des retards dans les échéanciers. Ces erreurs auraient pour la grande majorité pu être facilement repérées et corrigées dès le début du projet. De plus, les données de forage sont des éléments indispensables pour la création d’un modèle géologique robuste et pour une estimation adéquate des ressources minérales. Ces données doivent donc être suffisamment rigoureuses, fiables et complètes pour répondre au règlement NI 43-101.

Voici des exemples de quelques étapes facilement réalisables pour vous aider dans le processus de validation de vos données.

Prenez le temps d’observer vos données en 3D

Si vous avez un logiciel adapté, la première chose à faire est de regarder vos données en 3D et de vous poser les questions suivantes :

  1. Les données sont-elles toutes dans le même système de coordonnées?
  2. Les forages sont-ils tous localisés sur le projet?
  3. Les coordonnées X et Y ont-elles pu être inversées par erreur?
  4. Les élévations des collets de forages concordent-elles avec la topographie ou avec les galeries souterraines?
  5. La localisation des forages concorde-t-elle avec les chemins d’accès ou les galeries?
  6. Les traces de forage en 3D sont-elles réalistes?

Ensuite chacune des tables de collets, déviation, analyses, lithologies doit être validée.

Données de déviation

  1. Est-ce que les colonnes azimut et pendage contiennent toutes une valeur?
  2. La déclinaison magnétique a-t-elle été appliquée?
  3. Les données d’azimut et de pendage à 0m sont-elles semblables à celles planifiées au collet?
  4. L’azimut est-il bien compris entre 0 et 360º?
  5. Le pendage est-il bien compris entre -90º et +90º (attention, les forages de surface devraient tous être du même signe (positif ou négatif selon le logiciel).
  6. Existe-t-il des différences majeures entre deux mesures de déviation consécutives?

Figure 1 – Exemple de forage ayant des données de déviation erronées

Données de lithologies

  1. Existe-t-il des intervalles implicites ou explicites manquants?
  2. Existe-t-il des chevauchements entre les intervalles? Certains logiciels les acceptent, mais il est recommandé de ne pas en avoir dans une même table de lithologie.
  3. Les noms des lithologies ont-ils été homogénéisés? L’étape d’homogénéisation des données de lithologie entre les différentes périodes d’exploration/d’exploitation, ou entre les différents propriétaires d’un projet, par exemple, peut vous faire gagner beaucoup de temps au niveau de l’interprétation et de la modélisation.

Données d’analyses

  1. Existe-t-il des champs vides dans les analyses (sauf pour les forages en cours d’analyse)?
  2. Existe-t-il des valeurs à 0? Si oui, validez que ce ne soient pas des « faux » zéros (non échantillonnés, analysés, etc.).
  3. Les valeurs les plus hautes sont-elles justifiées par de la minéralisation?
  4. Quelles sont les longueurs d’intervalle minimum et maximum? Validez que ce ne soient pas des erreurs.
  5. Existe-t-il des chevauchements entre les intervalles?
  6. Chaque analyse est-elle bien identifiée avec un numéro d’échantillon unique?
  7. Si plusieurs méthodes d’analyses sont utilisées, la valeur finale est-elle calculée en utilisant tout le temps la même formule et considère-t-elle toutes les méthodes?
  8. Les valeurs en dessous de la limite de détection ont elles toutes subi le même traitement? Bien qu’il puisse y avoir des exceptions (principalement dans le cas des analyses historiques), une bonne pratique est de leur attribuer la moitié de la valeur de la limite de détection.

Autres questions à se poser

  1. La longueur du forage est-elle cohérente avec les profondeurs maximales de lithologie, de déviation et d’analyses?
  2. Est-ce que les forages contiennent tous de l’information dans les tables de déviation, lithologies et analyses? Si un forage n’a pas été analysé de manière délibérée, il est important de l’indiquer.

Si vous avez d’autres tables dans votre base de données, il est important de les valider également.

Enfin si les analyses, les coordonnées et les données de déviation n’ont pas été entrées automatiquement dans la base de données, il sera nécessaire de faire des comparaisons ponctuelles entre la base de données et les données originales, afin de s’assurer qu’aucune erreur de frappe ne se soit glissée.

Si vous avez des questions ou que vous voulez en savoir plus, communiquez avec nous. Notre équipe d’experts peut vous accompagner dans toutes les étapes de vos projets d’exploration et miniers : de l’acquisition de données à l’estimation et l’optimisation de vos ressources et réserves, en passant par l’interprétation et la modélisation.

Ce contenu est fourni uniquement à des fins d’information générale. Tous droits réservés ©BBA

VOUS AVEZ UN DÉFI SEMBLABLE À RELEVER?