L’approche SD-WAN pour tous? Presque!

4 décembre, 2019 | Blogue

Daniel Leblanc

Daniel Leblanc

Analyste réseautique et télécommunications

icon linkedin

La numérisation transforme nos façons de travailler et de communiquer. Elle transforme également la manière de relier et de gérer les connexions entre édifices grâce au réseau étendu, aussi connu sous le sigle WAN, et à l’approche software-defined WAN, ou SD-WAN, qu’on pourrait traduire par réseau étendu défini par logiciel. Dans un réseau du type SD-WAN, le WAN est défini de façon dynamique par une couche de logiciel appliquée au-dessus des liens de télécommunications standards.

Or, plusieurs se demandent si la solution SD-WAN est pour eux, et s’il va vraiment leur permettre de réduire leurs coûts en matière de connectivité. Voyons de plus près.

Qu’est-ce qu’un service SD-WAN?

Un service SD-WAN repose sur au moins deux technologies, soit l’allocation dynamique de la bande passante sur plusieurs liens et la gestion centralisée de ces mêmes liens.

Plusieurs manufacturiers affirment que leurs équipements SD-WAN vous permettront de réaliser d’importantes économies sur vos liens de télécommunications. Il faut cependant tenir compte de trois variables :

  • Le coût des liens de télécommunications est fonction du médium utilisé. Les médiums les plus courants sont la fibre optique dédiée, le coaxial, la fibre optique partagée (FTTH ou FTTN) et la LTE.
  • Le type de service livré. On peut utiliser l’approche SD-WAN avec un service Internet (fibre optique dédiée, fibre optique partagée, coaxial ou LTE) ou un service de réseau privé, tel que la commutation de labels multiprotocole, ou MPLS.
  • La région où les liens de télécommunications sont installés.

Les deux variables les plus importantes sont le médium et la région. Par exemple, pour réduire ses coûts, votre entreprise peut décider de remplacer un lien de fibre optique dédiée par un lien de type fibre partagée ou par un réseau coaxial, moins coûteux. Vous devez par contre évaluer l’incidence de ce changement sur les performances de votre réseau, car le service SD-WAN ne change pas les caractéristiques du médium et de la technologie utilisée par le télécommunicateur pour livrer ce type de service.

Par ailleurs, si votre entreprise a des installations aux États-Unis et que vous décidez d’y remplacer un lien MPLS sur fibre optique dédiée par un lien Internet sur fibre optique dédiée, vous devez savoir que les télécommunicateurs américains tendent à facturer un montant plus élevé pour les services de type MPLS que pour les services Internet transigeant sur un médium comparable. Au Canada, ce n’est pas toujours le cas, cela peut donc représenter une économie de coût intéressante selon moi.

SD-WAN et performance

Un autre point important que les manufacturiers passent parfois sous silence est l’incidence réelle du service SD-WAN sur la performance du WAN. En effet, un service de fibre dédiée comporte des caractéristiques de latence que les services partagés ne peuvent offrir. De plus, ce type de lien vient en général avec des garanties de service et des délais de réponse clairs, ce que les liens du type partagé n’offrent pas.

Par ailleurs, certains manufacturiers implantent des fonctionnalités avec une couche logicielle alors que d’autres optent pour une couche matérielle, appelée hardware accelerated. Si votre entreprise opte pour un manufacturier SD-WAN et implante une option qui est sous une couche logicielle, cela pourrait avoir une incidence sur les performances du service.

Et comme toujours, l’aspect de sécurité ne doit pas être négligé. Certains manufacturiers offrent une solution SD-WAN complète d’un point de vue fonctionnel, mais moins performante en ce qui a trait à la sécurité. De plus si on remplace un réseau privé de type MPLS par une solution SD-WAN via des services Internet, on expose plusieurs équipements aux risques inhérents à un réseau public et la possibilité d’augmenter la complexité de mise à jour de micro code pour palier à des failles de sécurité.

Le dernier élément à considérer lors de l’implantation d’un service SD-WAN est le type d’architecture. Actuellement, on retrouve trois types d’architecture SD-WAN :

  • Le mode sur site, ou on premise : tous les équipements se trouvent dans vos installations, y compris les concentrateurs SD-WAN.
  • Le mode infonuagique : les concentrateurs sont dans le nuage, sous la responsabilité du manufacturier ou virtualisé dans un service infonuagique comme AWS.
  • Le mode infonuagique et dorsale : ce mode est offert par les télécommunicateurs; la responsabilité des concentrateurs SD-WAN revient donc au fournisseur.

Pour conclure

En conclusion, avant d’entreprendre un projet d’évaluation ou de mise en place d’une architecture SD-WAN, il est primordial d’établir vos objectifs et vos priorités en fonction des éléments mentionnés dans cet article afin de vous assurer que cette architecture répond à vos besoins.

Voici un bref résumé des avantages et des inconvénients du service SD-WAN.

Avantages :

  • Agilité
  • Allocation dynamique de la bande passante sur de multiples liens
  • Routage par application
  • Visibilité
  • Gestion centralisée
  • Déploiement ne nécessitant aucune intervention de la part de l’utilisateur

Inconvénients :

  • Augmentation du nombre d’équipements et de licences
  • Augmentation du nombre d’équipements exposés à Internet
  • Aucun niveau de qualité de service (QoS) dans la dorsale sans lien MPLS
  • Application en temps réel possiblement affectée
  • Aucun service de niveau 2 nativement

Au bout du compte, une solution hybride pourrait mieux convenir aux besoins de votre entreprise. Pour en savoir plus, communiquez avec nous.

Ce contenu est fourni uniquement à des fins d’information générale. Tous droits réservés ©BBA

VOUS AVEZ UN DÉFI SEMBLABLE À RELEVER?