Exploiter des réseaux électriques industriels à distance

14 avril, 2020 | Blogue

Pierre Girard

Pierre Girard, ing.

Chef de pratique, Électrique et CAD

icon linkedin
Raphael Beaulieu

Raphaël Beaulieu, ing.

Ingénieur électrique, Réseaux d'énergie intelligents

icon linkedin
Marc-André Perron

Marc-André Perron, ing.

Ingénieur électrique, Réseaux d'énergie intelligents

icon linkedin

L’un des éléments que la crise découlant de la COVID-19 a mis en évidence pour les entreprises industrielles, c’est que l’exploitation d’un réseau électrique à distance n’est plus un choix, mais bien une nécessité. En effet, ces entreprises doivent assurer la continuité de leurs opérations en tout temps, même lorsque des restrictions d’accès sont imposées ou que la disponibilité des travailleurs est réduite.

La rareté de la main-d’œuvre et la nécessité de s’appuyer sur de l’expertise de pointe sont des enjeux auxquels toutes les entreprises doivent faire face, plus spécifiquement lors de crises comme celle de la COVID-19. Or, ne pas disposer des moyens requis pour permettre l’exploitation à distance du réseau électrique met en péril la pérennité des installations de plusieurs entreprises et leur capacité de produire et de livrer en toutes circonstances.

Afin de répondre à ces défis, il est nécessaire de bien planifier les investissements pour accélérer et achever la mise en œuvre des systèmes requis pour exploiter votre réseau à distance efficacement et en toute sécurité.

Un peu d’histoire

La plupart des réseaux électriques industriels existants ne peuvent être exploités à distance ou ne peuvent l’être que partiellement. Il existe dans les entreprises industrielles une gamme très étendue de technologies allant de l’analogique au numérique de dernière génération. Un tel mélange peut parfois limiter l’exploitation des réseaux à distance, puisque certaines technologies ne supportent pas le transfert des informations critiques et essentielles pour poser les bons diagnostics.

Cela est une conséquence de la position qu’occupe le réseau électrique dans la plupart des entreprises industrielles, à savoir qu’il est considéré comme un service complémentaire à l’infrastructure de production de l’usine. Ainsi, il est très rare qu’un projet d’envergure soit consacré à la mise à niveau du réseau électrique. Dans bien des cas, il faut profiter d’un projet d’optimisation des systèmes de production pour que soit octroyée une partie des budgets nécessaires à la mise à niveau du réseau électrique, souvent un secteur à la fois, avec peu ou pas de vision globale.

L’autre phénomène qui peut mener à une mise à niveau des infrastructures électriques, c’est lorsque survient une défaillance. Force est de constater que ce ne sont pas là des circonstances propices à la prise de décisions optimales.

Bref, la mise à niveau des réseaux électriques dans les installations industrielles doit dorénavant passer à la vitesse supérieure et tourner le dos aux stratégies du passé, pour faire face à la fois aux crises comme celle de la COVID-19 et à la pénurie de main-d’œuvre d’expérience.

La voie à suivre

Les entreprises doivent mettre en place des stratégies novatrices basées sur les standards ouverts de l’industrie (telle que la norme CEI 61850) pour s’assurer de disposer, à court terme, de technologies modernes et durables leur permettant de garantir la continuité des opérations avec un minimum de personnes sur place. Celles-ci seront soutenues, à distance, par des ressources qualifiées. Ces technologies, certaines matures et d’autres émergentes, permettront à l’équipe de disposer des informations nécessaires pour exploiter le réseau électrique tout en limitant au maximum les interventions qui demandent une présence sur le site et en assurant la santé et la sécurité des travailleurs.

Les technologies à mettre en place

  • Infrastructures de communication performantes, robustes et sécuritaires.
  • Numérisation de la commande, mesure et protection de tout l’appareillage de distribution électrique.
  • Ajout de dispositifs électroniques intelligents en vue d’accroître l’autonomie et la résilience des installations.
  • Ajout d’un système d’acquisition et d’analyse de données permettant d’instaurer la maintenance prédictive des actifs critiques.
  • Ajout d’automatismes permettant de maintenir une haute disponibilité du réseau électrique et d’accélérer la recherche des causes en cas d’événement perturbateur.
  • Réplication du centre de contrôle du réseau électrique dans un environnement virtuel permettant l’exploitation à distance avec peu ou pas d’intervention au site :
    • Cet environnement virtuel doit permettre la collaboration entre les responsables de l’exploitation du réseau et leurs équipes de collaborateurs extérieurs – consultants, manufacturiers, etc.
    • L’environnement virtuel peut aussi être enrichi par le port de lunettes de réalité virtuelle ou augmentée (possible aussi avec les téléphones et les tablettes) pour permettre à tous de collaborer plus efficacement. Grâce à ces équipements, des intervenants à distance peuvent voir la même chose que s’ils étaient sur place et accroître ainsi l’efficacité de l’assistance offerte.

La mise en place de ces technologies permet d’exploiter à distance les infrastructures associées au réseau électrique tout en augmentant la qualité de l’information, la justesse des diagnostics et la disponibilité de l’expertise de haut niveau tout en réduisant les risques.

La rapidité d’intervention qui en découle diminue de façon notable les pertes financières occasionnées par les arrêts intempestifs de production. Les investissements requis pourront ainsi être rentabilisés rapidement.

Pour conclure

Bien que les réseaux de distribution électriques dans les complexes industriels soient souvent classifiés comme un des services auxiliaires à la production, il faut rappeler qu’aucune entreprise ne peut fonctionner sans un réseau électrique fiable. Pour relever les défis actuels et à venir, en mode de crise ou de pénurie de main-d’œuvre, on doit mettre en place les infrastructures permettant à une équipe composée d’employés de l’usine et de partenaires d’exploiter ces réseaux à distance. Utilisons les leçons apprises lors de la crise actuelle pour revoir nos stratégies et exploiter les usines de façon à sécuriser la capacité de production.

Ce contenu est fourni uniquement à des fins d’information générale. Tous droits réservés ©BBA

VOUS AVEZ UN DÉFI SEMBLABLE À RELEVER?