Ingénierie de détail de la première bioraffinerie commerciale au monde

Enerkem Alberta Biofuel s’est lancé l’ambitieux défi de mettre sur pied la toute première bioraffinerie commerciale au monde à produire du biométhanol à partir de déchets destinés à l’enfouissement, tels que des textiles, des plastiques, des résidus de bois et des déchets d’emballage.

Client : Enerkem Alberta Biofuels
Lieu : Edmonton, Alberta

LES SOLUTIONS DE NOS EXPERTS

Le mandat de BBA consistait à offrir des services d’ingénierie modulaire détaillée pour les unités de purification du méthanol et de production de l’éthanol. Une ingénierie solide et novatrices a été mise en place permettant à Enerkem de passer rapidement de la recherche-développement à l’application à échelle commerciale, le tout conformément au budget.

Enerkem souhaitait entre autre que l’usine se compose de modules, qu’elle ait la plus petite superficie au sol possible et qu’il y ait assez d’espace entre les équipements pour que les opérateurs puissent y accéder en toute sécurité dans le cadre des activités normales et en cas d’urgence. En tenant compte de ces critères, BBA a mis à profit son expertise de pointe en matière de conception et de modélisation 3D afin de relever les défis d’ingénierie.

Allant au-delà de ses attributions en matière d’ingénierie, BBA a d’ailleurs proposé une stratégie de construction et des modifications à l’échéancier du projet afin d’améliorer la valeur du mandat : l’idée principale était de concevoir et de fabriquer des modules en fonction du plan de construction, plutôt que de suivre les étapes de développement habituelles.

Tout au long du projet, BBA a travaillé en équipe intégrée avec le client, offrant une flexibilité et optimisant ainsi le travail de tous les individus.

  • Conception modélisée en 3D et en approche modulaire

  • Implantation verticale novatrice permettant de réduire la superficie au sol et de réaliser d’autres économies quant aux coûts des fondations

  • Réduction significative des coûts grâce à la modularisation

  • Compréhension des importants défis techniques : vitesse des fluides, composition des produits, pression, température, durée de vie prévue de l’usine, fiabilité et limites d’espace

  • Ajout de la climatisation dans les corridors techniques de chacune des séries d’électrolyse

DANS LES MOTS DE L’AFIC…

« L’excellence technique et la contribution de BBA à l’environnement et à la vie sociale et économique des collectivités concernées ont été reconnues par l’AFIC. BBA a gagné deux prix : le Prix Un arbre à aimer et le Prix d’excellence 2016 dans la catégorie Ressources naturelles, mines, industrie et énergie. Tous les deux ont été décernés pour notre projet révolutionnaire d’EAB à Edmonton et témoignent d’une gérance environnementale remarquable ou d’un engagement envers la protection de l’environnement. »

EN CHIFFRE

  • Sous-station à 230 kV d’une puissance de plus de 700 mégawatts

  • Remplacement de 12 transformateurs-redresseurs et de 12 transformateurs-régulateurs de plus de 110 MVA

VOUS AVEZ UN DÉFI SEMBLABLE À RELEVER?