04 juin, 2024

Mine 4.0 : Les technologies numériques, alliées de la révolution verte

  • Article
  • Mine 4.0
  • Décarbonation
EN Mining 4 0

Lorsqu’il s’agit de décarboner, l'industrie minière est doublement sollicitée. D'une part, elle doit répondre à la demande croissante de minéraux, contribuant ainsi à la décarbonation par les matériaux qu'elle fournit. D'autre part, elle doit entreprendre une transformation profonde pour réinventer une industrie établie depuis plus de 100 ans afin de réduire ses propres émissions de gaz à effet de serre.

  1. « Le défi est de taille, » déclare Jean-Francois Beaulieu, directeur Service-conseils numériques. « Heureusement, les technologies numériques sont devenues les alliés de cette révolution verte, permettant à l'industrie minière de répondre à des objectifs ambitieux de décarbonation. »

    Il existe trois approches principales à ces plans de décarbonation pour lesquels le numérique joue un rôle essentiel :

    • Réduire sa consommation d'énergie : Grâce à de nombreuses initiatives plus petites, souvent soutenues par des technologies numériques, les clients industriels sont aujourd’hui en mesure d’améliorer significativement leur efficacité énergétique. L'analyse avancée de données et l’internet des objets (IoT) permettent une surveillance et une optimisation en temps réel de l'utilisation de l'énergie, participant à une réduction des émissions de carbone.
    • Remplacer des sources d'énergie fossile par des alternatives plus propres : Ces changements, bien qu’avantageux au plan de la décarbonation, introduisent une complexité opérationnelle, nécessitant la gestion de sources d'énergie multiples et variables. Facilitée par les réseaux intelligents et les systèmes de gestion de l'énergie pilotés par l'IA, l'intégration de ces énergies plus vertes vient enfin redéfinir les opérations minières.
    • Transformer certains procédés métallurgiques à forte intensité carbone, tel que le "green steel". Ici aussi, les technologies telles que la simulation et le jumeau numérique auront pour mission de réduire le temps de développement et d’implantation et d’essai des nouveaux procédés développés.


    « Il est évident que l'évolution rapide des technologies numériques amplifie leur impact sur les efforts de décarbonation de l'industrie minière », ajoute Jean-François. « Toutefois, pour garantir des résultats durables, il est impératif d'adopter une stratégie centrée sur l'humain, reposant sur les données, avec des preuves de concept ciblées et une approche itérative axée sur des gains rapides. Car dans ce parcours vers une industrie net-zéro, chaque gain compte.»

    Le chemin vers un avenir durable et faible en carbone se trace dès aujourd'hui, avec des solutions numériques éclairant la voie. L'ère du Mining 4.0 est là, et elle est incontournable dans le développement d’une industrie durable et innovante. Reste à voir à quel rythme ces technologies évolueront et seront intégrées pour relever les défis futurs ?

Ce contenu est fourni uniquement à des fins d’information générale. Tous droits réservés ©BBA

Publications récentes
Voir tout
Un avenir durable
commence
dès aujourd'hui
Consultez notre rapport ESG 2022